Médiation familiale

L'autre façon de gagner !

Nos services en médiation familiale

L’autre façon de gagner !

Me Elliott Tousignant étant aussi médiatrice familiale accréditée et détenant des formations légales et psychosociales à cet effet peut  vous accompagner dans la résolution de conflits familiaux s’il y a lieu. Nous croyons fermement qu’avec de la bonne foi et un désir de bonne entente, tout est possible.

QUELQUES STATISTIQUES 

Le ministère de la Justice a mandaté l’entreprise SOM en 2017 pour réaliser un sondage auprès des parents ayant utilisé les services de médiation familiale. D’après les résultats :

  • 84 % des parents ont conclu une entente avec leur ex-conjoint lors de leur démarche de médiation familiale;
  • 81 % des parents sont satisfaits des services obtenus, entre autres du fait que les démarches sont faciles à effectuer (97 %) et que la médiation tient compte de l’intérêt de leurs enfants (90 %);
  • 90 % des répondants auraient de nouveau recours à ces services si le besoin se représentait.

 

Médiation familiale et séparation

 

    • Séances de médiation familiale via le programme subventionné (5h de médiation familiale + 2h30 en cas de nouveau différend sont offertes gratuitement par le gouvernement pour tous les couples avec un ou des enfants à charge mariés ou non)                                            
    • Séances de médiation familiale pour les couples sans enfant mariés ou non (ces couples doivent défrayer les coûts des séances de médiation n’étant pas admissibles au programme subventionné du gouvernement)

    La médiation familiale est un mode de résolution des conflits dans lequel un médiateur impartial intervient auprès des conjoints pour les aider à négocier sur les différents aspects découlant de leur séparation. La médiation favorise un esprit de collaboration où les parties seront amenées à négocier pour trouver des ententes équitables et surtout favorables aux enfants s’il y a lieu.  Les parties doivent venir en médiation volontairement et dans un esprit de bonne foi.                                                                                                                                                                                     

  • Le processus de médiation comporte trois étapes, soit une phase d’évaluation, une phase de négociation et une phase de rédaction du rapport du médiateur et du résumé des ententes. Lors de l’évaluation, le médiateur veillera à ce que chacun des conjoints communique librement et pleinement ses besoins et ses attentes à l’autre et considère les besoins des enfants afin de permettre une base de négociation équitable et éclairée. Lors de la négociation, le médiateur s’assurera que le partage des biens, la garde des enfants, les droits de visite et de sortie, les obligations alimentaires, etc. soient réglés par les conjoints à leur satisfaction mutuelle. Au terme de la médiation, le médiateur consignera par écrit les points sur lesquels les conjoints se sont entendus.

Médiation familiale 

  • Séances de médiation pour tenter de régler à l’amiable un conflit familial (ex: conflit parent/enfant, frère/soeur, etc.)

Médiation successorale 

  • Séances de médiation pour tenter de régler à l’amiable un conflit familial dans le cadre d’un règlement successoral